Snapchat utilisation sportifs professionnels conseil réseaux sociaux

6 pratiques à suivre pour bien utiliser Snapchat

L’application de partage de photos et de vidéos Snapchat fait désormais partie du paysage des réseaux sociaux. Très en vogue chez les plus jeunes, ce réseau social compte 150 millions d’utilisateurs actifs chaque jour. Son fonctionnement étant particulier et son utilisation se différenciant des autres réseaux sociaux traditionnels, il est donc recommandé de suivre quelques bonnes pratiques.

Pourquoi un sportif de haut-niveau doit-il utiliser Snapchat ? Cette question a lieu d’être puisque ce réseau social est unique en son genre (même si Instagram a récemment intégré le système des « stories » inspiré de Snapchat). L’utiliser contraint un sportif à comprendre le fonctionnement d’une nouvelle application, à se familiariser à de nouvelles pratiques ainsi qu’à dépenser du temps pour construire son profil et alimenter son activité. De plus, l’absence d’une « page » dédiée comme on peut le voir sur Facebook ou Twitter peut paraître déconcertant au premier abord et peut donner l’impression d’un manque de contrôle de son image.

Pourtant, ce réseau social présente de nombreux avantages pour les sportifs de haut-niveau :

  • Toucher une audience jeune : 46,8% des utilisateurs de l’application ont entre 18 et 24 ans.
  • Profiter de l’engouement pour le sport : Snapchat met en avant les événements sportifs avec des stories dédiées (derby entre Manchester United et Manchester City par exemple) et de nombreuses organisations sportives y sont présentes.
  • Se rapprocher de ses fans : l’application est la plus adaptée pour partager des moments de son quotidien.
  • Etre actif sur réseau social aussi dynamique et performant montre la volonté d’un sportif d’être présent pour ses fans.
  • Se différencier des autres en partageant du contenu original, chose aisée sur cette application.

Pour profiter un maximum des avantages évoquées, voici un panel de bonnes pratiques à suivre sur Snapchat.

Être naturel

Si la communication de certains peut parfois sembler formatée sur les réseaux sociaux traditionnels, elle est beaucoup plus débridée sur Snapchat. En effet, ce réseau social mise sur la spontanéité des messages permettant aux utilisateurs d’être davantage « vivants » sur l’application. Les fonctionnalités proposées incitent à la création de contenu de façon simple et spontanée. Il est très facile pour tout utilisateur de personnaliser ses photos et vidéos en les agrémentant de texte coloré ou non, d’emojis, de filtres ou encore de dessins.

C’est pourquoi il ne faut pas chercher à vouloir partager du contenu trop « parfait ». Contrairement à Instagram, les photos envoyées sur Snapchat n’ont pas vocation à être belles et graphiques. Les sportifs doivent donc faire leurs stories eux-mêmes avec les moyens du bord. Cela contribue au côté fun de l’application puisque les fans voient comment les sportifs se débrouillent avec les mêmes fonctionnalités qu’eux.

Sur Snapchat, il ne faut pas hésiter à partager les coulisses du quotidien d’un sportif de haut-niveau. Même si certaines choses paraissent banales au premier abord, elles intéressent toutefois les fans qui parviennent à s’identifier à leurs sportifs préférés. De plus, il y est possible de montrer au grand jour sa personnalité, chose qui est difficile à exprimer par les sportifs sur le terrain ou dans les médias.

Snapchat sportifs professionnels football basketball

Tester et varier les types de contenu

Snapchat offre la possibilité de personnaliser des photos et vidéos de façon assez originale. Il est par exemple possible de dessiner sur un selfie qu’on vient de prendre. Il ne faut donc pas hésiter à exprimer son imagination sur l’application, à « think outside the box » comme diraient les anglo-saxons.

Un sportif doit absolument varier les types de snaps qu’il partage afin de ne pas tomber dans une forme de routine. Les fans ont peu d’intérêt à voir les mêmes stories jour après jour. Comme sur tout réseau social, les utilisateurs suivent souvent de nombreuses personnes sur Snapchat. Il faut donc savoir créer du contenu différent afin de susciter l’intérêt des fans sur le long terme.

Afin de réussir à varier les contenus partager, les sportifs doivent essayer le maximum de fonctionnalités disponibles. C’est un bon moyen pour se familiariser avec l’application, mais aussi de savoir quels filtres ou dessins sont susceptibles d’intéresser le plus ses fans. Cela permet aussi de voir s’il existe des moyens d’interagir en fonction de son sport (parcourir les emojis ou filtres relatifs au tennis par exemple).

Varier ses snaps ne veut pas dire en faire des quantités. En effet la spontanéité et la facilité d’usage du réseau social ne doit pas entraîner les sportifs à envoyer trop de messages. Il faut donc éviter de faire des snaps trop longs et les stories ne devraient pas dépasser les 2 minutes. Afin de différencier, il vaut mieux privilégier une activité modérée avec des snaps de qualité plutôt qu’une activité intense avec peu de qualité.

Faire connaître son compte Snapchat

Lorsqu’un sportif s’inscrit sur un nouveau réseau social, il faut un peu de temps pour qu’une communauté de fans s’installe. Il est nécessaire de communiquer sur ses autres réseaux sociaux afin de faire connaître son compte récemment ouvert. Cela peut se faire aisément en remplaçant sa photo de profil Facebook ou Instagram avec sa photo de profil Snapchat.

Le compte Snapchat doit être visible sur ses réseaux sociaux pendant les semaines suivant sa création. Sur Twitter il est par exemple possible d’épingler un tweet comportant l’identifiant Snapchat du sportif. Sur les autres réseaux sociaux, il est recommandé de mettre son identifiant temporairement dans sa description.

Il est également très courant de partager ses snaps sur d’autres réseaux sociaux, comme Twitter ou Instagram. En relayant une capture d’écran de leurs snaps pris sur leurs smartphones, les sportifs montrent déjà qu’ils sont présents sur Snapchat et qu’ils y partagent du contenu intéressant. Cela incitera donc les fans à les suivre sur ce nouveau réseau social.

Un jeu-concours est un autre moyen intéressant pour gagner en popularité sur son nouveau compte. Un sportif demande à ses fans de partager sur leurs réseaux sociaux son identifiant Snapchat. En échange, il fait gagner un cadeau (un maillot dédicacé par exemple) à l’un d’entre eux.

Stanislas Wawrinka Twitter Snapchat Tennis Réseaux Sociaux

Stanislas Wawrinka met en avant son Snapchat avec un tweet épinglé

Mettre en avant certains messages

Comme évoqué plus tôt, le concept de Snapchat repose sur l’instantanéité et la volatilité des messages. Il n’est pas possible de revenir dans le temps et de voir des contenus publiés au delà des 24 dernières heures. Lorsqu’un sportif a un message important à faire passer à ses fans, il doit donc prendre des dispositions particulières.

Lors d’événements majeurs dans la carrière d’un sportif, comme une finale par exemple, il faut arriver à susciter plus d’intérêt que d’habitude chez ses fans. Il faut donc prendre soin de communiquer dans le temps sur cet événement afin que les fans soient prêts à suivre les prochains exploits de leurs sportifs préférés.

De plus, il est impossible de mettre un lien cliquable sur Snapchat. Cependant, il est toujours possible d’écrire l’adresse d’un site web dans un snap. Afin de bien mettre en avant ce lien, il est judicieux d’avertir ses fans en envoyant d’abord un snap contenant un message du type « prenez en photo le snap suivant ». Cela va permettre aux utilisateurs de se préparer pour prendre une capture d’écran et de noter facilement le lien.

Interagir avec ses fans

Sur les réseaux sociaux, l’échange ne doit pas se faire uniquement à sens unique. Un sportif qui prend le temps de répondre à ses abonnés gagnera en notoriété et en visibilité car il montre qu’il sait se rendre disponible pour sa communauté. Sur Snapchat, il est possible pour les sportifs de haut-niveau de générer des interactions avec les fans.

Un sportif ne doit donc pas hésiter à demander à ses abonnés de lui envoyer leurs snaps. Ces derniers pourront voir sur l’application si le sportif a ouvert ou pas le snap envoyé. Prendre le temps d’envoyer de temps en temps un snap à quelques fans est également conseillé. Ces fans seront heureux de recevoir un message de leurs sportifs préférés et relayeront peut-être celui-ci sur leurs réseaux sociaux.

Il est également possible d’effectuer une session d’autographes digitaux. Pour cela, le sportif propose sur sa story d’envoyer des snaps personnalisés en guise d’autographe à ceux qui le demandent. Il lui suffit ensuite de répondre dans la mesure du possible à un maximum de fans avec à chaque fois un message personnalisé. En 2013, le surfeur Nat Young a effectué une session d’autographes digitaux auprès de ses fans qui les ont ensuite relayés sur leurs réseaux sociaux.

Nat Young Snapchat

Autographes réalisés par Nat Young sur Snapchat

Suivre son activité

Une fois de plus, Snapchat se différencie des autres réseaux sociaux dans l’analyse des statistiques. En effet, l’absence de tableau de bord rend difficile le suivi de KPI (indicateurs de performances) viables pour mesurer son activité. De plus, certaines données qui paraissent primordiales au monitoring ne sont pas accessibles sur Snapchat, comme le nombre d’abonnés par exemple.

Les statistiques disponibles sur l’application donnent la possibilités de suivre 4 indicateurs :

  • Le nombre de vus uniques : combien d’utilisateurs ont ouvert votre story pendant au moins une seconde.
  • Le nombre de complétion : combien d’utilisateurs ont ouvert l’ensemble des snaps de votre story. Pour voir cette donnée, il suffit de regarder combien de personnes ont vu le dernier snap de votre story.
  • Le taux de complétion : parmi les utilisateurs qui ont ouvert votre story, combien sont allés au bout de votre story. Pour calculer ce taux, il suffit de diviser le nombre de complétion par le nombre de vus uniques.
  • Le nombre de screenshots : Snapchat donne la possibilité de suivre le nombre de capture d’écran de vos snaps, ce qui peut être intéressant pour des opérations spéciales.

La limite de ces statistiques est qu’elles sont disponibles uniquement pour les snaps des dernières 24 heures. Il est donc impossible d’effectuer un suivi sur la durée de son choix.

Cependant, des outils ont été développés afin de combler à ce manque. Des solutions web récupèrent les données d’un compte Snapchat et les présentent sous forme de tableau de bord. Ces outils sont particulièrement pratiques dans la mesure où ils permettent de conserver une trace de son activité sur Snapchat. En voici quelques uns (payant mais avec une démonstration gratuite) :

Vous êtes un sportif professionnel et vous avez une question sur l’utilisation de Snapchat ? N’hésitez pas à me contacter l’adresse suivante : francois@sportacus.fr 

Image Flickr, AdamPrzezdziek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez tous nos services pour les sportifs professionnels !Cliquez ici !
+