réseaux sociaux performances sportif professionnel

Comment suivre ses performances sur les réseaux sociaux

Les sportifs de haut-niveau profitent d’une forte popularité sur les réseaux sociaux. Dès qu’ils se lancent sur Facebook, Twitter ou Instagram, ils parviennent très rapidement à regrouper des milliers de fans ainsi qu’à générer un engagement fort. Face à cette multitude de données ainsi qu’à leur volume conséquent, les sportifs peuvent avoir du mal à bien suivre leurs performances sur les réseaux sociaux.

Pourquoi il faut suivre sa présence en ligne ?

Différentes motivations poussent les sportifs à se lancer sur les réseaux sociaux. Afin de réussir dans sa communication auprès du public, le sportif doit définir des critères de réussite à suivre. Ces critères dépendront des raisons qui le conduisent à développer sa présence en ligne.

Par exemple, si un sportif utilise les réseaux sociaux pour développer sa notoriété, il devra alors être attentif à son nombre d’abonnés ainsi qu’à la portée de ses publications. S’il les utilise plutôt pour susciter de l’engouement auprès de ses fans, alors il devra s’intéresser aux données relatives à l’engagement (nombre d’interactions générées sur chaque publication).

En analysant régulièrement les données issues de ses réseaux sociaux, le sportif sera en mesure de savoir s’il remplit ou non ses propres critères de réussite.

De plus, suivre ses performances en ligne aura un impact sur sa stratégie de communication. En effectuant ce travail, le sportif aura une meilleure connaissance de sa communauté ainsi que de son ressenti face aux contenus qu’il publie. Ce retour lui sera important afin de répondre au mieux aux attentes de ses fans.

Enfin, les partenaires actuels et potentiels d’un sportif portent un regard attentif à sa notoriété sur les réseaux sociaux. Il est donc important pour le sportif de valoriser au mieux sa présence en ligne en mettant en avant des chiffres forts susceptibles d’intéresser ses partenaires.

suivi réseaux sociaux sportif

Les principaux indicateurs à suivre sur les réseaux sociaux

Lorsqu’une personne gère un compte sur Facebook, Twitter, Instagram ou Snapchat, elle a facilement accès à de nombreuses données relatives à son activité sur chaque réseau social. Ces données peuvent être regroupées en 3 catégories : notoriété, interaction, et conversion. Chacune de ces catégorie a ses propres indicateurs de performances qui doivent être suivis dans le temps.

Notoriété

Sur les réseaux sociaux, tous les sportifs ne bénéficient pas de la même visibilité. Pour la mesurer, il faut se fier à 2 indicateurs importants : le nombre d’abonnés (fans pour Facebook) et le nombre d’impressions. Le premier est visible de tous directement sur la page du sportif (sauf pour Snapchat) alors que le second est uniquement accessible au gestionnaire du compte.

L’évolution du nombre d’abonnés est souvent l’indicateur auquel on porte le plus d’attention. Il représente le nombre de personnes qui éprouvent un intérêt pour le sportif en question et qui voient régulièrement le contenu qu’il publie.

Le nombre d’impressions permet de compléter l’analyse de la notoriété s’un sportif. Il s’agit du nombre de personnes qui ont vu ses publications sur le réseau social en question. Avec les algorithmes développés par Facebook et Twitter, les contenus partagés sur un compte ne sont pas vus par tous les abonnés. De plus, ces publications sont également vues par des non-abonnés. Le nombre d’impressions permet donc de connaître la véritable visibilité d’un sportif sur un réseau social.

Interaction

Les indicateurs relatifs à l’interaction permettent de connaître la réaction de sa communauté face aux contenus partagés. Ils sont visibles pour chaque publication relayée. Il s’agit du nombre de mentions « J’aime » et de commentaires sur Facebook et Instagram, et du nombre de retweets et de mises en favori sur Twitter.

Différentes options sont possibles pour suivre l’évolution du niveau d’interaction. On peut par exemple calculer la moyenne du nombre de likes ou de commentaires par publication sur le mois dernier, et comparer ensuite ce chiffre avec les mois précédents. Pour contaster une amélioration, il est possible d’identifier sa meilleure publication en terme de « J’aime » afin de voir si ce record peut être dépassé.

Afin d’avoir une vraie vision du niveau d’interaction, il faut également prendre en compte le nombre d’abonnés qui permettra de calculer l’engagement. Il s’agit du nombre d’interaction générée par publication divisé par le nombre d’abonnés. Voici quelques formules utiles :

  • Taux d’engagement d’une publication sur Facebook ou Instagram = [(nombre de likes + nombre de commentaires + nombre de partages) / nombres de fans] x 100
  • Taux d’engagement mensuel sur Facebook ou Instagram = [(somme des interactions générées sur l’ensemble des publications du mois / nombre de publications partagées au cours du mois) / nombre de fans] x 100
  • Taux d’engagement d’un tweet = [(nombre de retweets + nombre de favoris + nombre de réponses) / nombre d’abonnés] x 100
  • Taux d’engagement mensuel sur Twitter = [(somme des interactions générées sur l’ensemble des publications du mois / nombre de publications partagées au cours du mois) / nombre d’abonnés] x 100

L’engagement est un indicateur très révélateur. Un engagement fort signifie que les fans sont très intéressés par ce que partage le sportif sur ses réseaux sociaux. Son étude doit se faire en parallèle de l’évolution de la taille de la communauté. En effet, le taux d’engagement diminue naturellement à mesure que le nombre de fans augmente.

Facebook statistiques

Conversion

Les réseaux sociaux sont très utiles pour augmenter le trafic d’un site web. Un sportif peut parfois avoir besoin de mettre en avant certains sites auprès de sa communauté. Cela peut être pour promouvoir son propre site web ou alors celui de ses différents partenaires tels que son club, sa fédération ou encore ses sponsors. Ces derniers demandent parfois à leurs sportif de partager des liens vers leurs sites afin de profiter de la visibilité du sportif en question.

Parmi les données disponibles dans l’administration d’un compte, il est possible de suivre le nombre de clics sur chaque publication. Cet indicateur est intéressant si le lien partagé représente un objectif particulier tel que la vente d’un produit ou l’inscription sur un site web.

Pour les sportifs, les indicateurs liés à la conversion ne sont pas les plus intéressants à suivre sur le long terme puisqu’ils partagent généralement peu de liens web. Il est nécessaire d’y être attentif lorsqu’une opération spéciale avec un partenaire est menée sur ses réseaux sociaux.

Connaître ses fans

Les indicateurs évoqués vont permettre au sportif d’en savoir plus sur ses fans ainsi que sur leurs attentes. Grâce aux données relatives à l’engagement, il sera possible d’identifier les publications qui fonctionnent le mieux auprès de ses abonnés. Ainsi, en analysant le niveau d’interaction généré, le sportif pourra en tirer de bonnes pratiques à suivre.

Pour dynamiser ses réseaux sociaux, il est conseillé de mener des actions spéciales auprès de ses fans tels que des jeux-concours ou des sessions de questions/réponses en direct. Etant donné que ces actions demandent du temps et de l’organisation, il faut donc suivre avec attention leurs retombées. Cela permettra de voir l’intérêt de ces actions et si cela vaut le coup de les renouveler.

Des réseaux sociaux comme Facebook mettent à disposition des données variées concernant les fans d’une page : âge, intérêts, pays, langues, sexe, pages aimées. Il est intéressant d’analyser ces informations afin de bien connaître ses fans et de leur adresser des messages adaptés.

connaître fans réseaux sociaux sports

Prendre en compte les facteurs externes

Lorsqu’un sportif analyse l’évolution de ses réseaux sociaux, il se doit de prendre en compte des facteurs externes qui ont un impact sur les différents indicateurs. Cela lui permettra de bien interpréter les fluctuations du nombre de ses abonnés.

Le principal facteur est relatif aux performances sportives. Dès qu’un sportif participe à une compétition médiatisée, il bénéficie d’une meilleure visibilité. Le simple fait de disputer un match aura déjà un impact positif sur ses réseaux sociaux. Mais si le sportif réalise de belles prouesses techniques sur le terrain, alors il verra un pic d’augmentation du nombre de ses abonnés.

Mesut Özil Facebook Arsenal

Augmentation soudaine du nombre de fans Facebook de Mesut Özil suite à son triplé en Ligue des Champions

Un autre facteur est l’apparition dans les médias. Lorsqu’un sportif réalise une interview pour une chaîne de télévision par exemple, ou encore lorsqu’un reportage lui est consacré, il risque de voir de nouveaux fans le suivre sur ses réseaux sociaux.

Enfin lorsqu’un sportif est appelé à défendre les couleurs de son pays en sélection nationale, il profite d’une visibilité nouvelle. L’annonce des joueurs sélectionnés pour une compétition internationale est en effet très attendue par les médias et le public. Il en est de même quand un joueur change de club et qu’il est présenté à des milliers voire millions de fans de sa nouvelle équipe.

Presnel Kimpembe Instagram PSG

Sur Instagram, Presnel Kimpembe a eu près de 2 000 nouveaux abonnés suite à sa première sélection en Equipe de France

Suivre ses performances sur les réseaux sociaux est donc un travail essentiel et qui demande du temps, de la réflexion et certaines connaissances. Si vous avez des questions ou des besoins sur ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter par mail : francois@sportacus.fr.

1 comment

  1. Pingback: Ce que les sportifs doivent retenir du tweet de Victor Anichebe - Sportacus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez tous nos services pour les sportifs professionnels !Cliquez ici !
+