Gerard Pique Réseaux Sociaux Periscope Twitter FC Barcelone

Gerard Piqué : « le joueur a plus de pouvoir avec les réseaux sociaux »

Gerard Piqué est l’un des joueurs de football les plus actifs sur les réseaux sociaux. Que cela soit pour «troller » les fans du Real Madrid ou pour proposer des sessions de questions/réponses avec ses coéquipiers de la Roja, le joueur espagnol sait utiliser les différents outils disponibles. Selon lui, les réseaux sociaux sont une arme en faveur des joueurs contre la presse.

Un nouveau rapport de force

Le célèbre défenseur espagnol a donné son avis sur ce sujet au magazine Panenka à ce sujet : « Le joueur a de plus en plus de pouvoirs face à la presse, et forcément, on l’utilise moins. Certains d’entre nous ont plus de followers que le quotidien sportif le plus lu d’Espagne. Je pourrais ne plus jamais donner d’interviews, il ne se passerait rien. »

Gerard Piqué reproche également à la presse de divulguer des fausses informations. Selon lui, les médias préfèrent donner une information le plus rapidement possible plutôt que de vérifier sa véracité. Grâce aux réseaux sociaux, il explique que les joueurs ont désormais le pouvoir de rétablir la vérité de façon immédiate.

Une audience beaucoup plus importante et engagée

Gerard Piqué a raison : les joueurs de football, et plus généralement les sportifs de haut-niveau, rassemblent des communautés de fans de plus en plus conséquentes. Le sport étant un des sujets les plus discutés en ligne, il est facile pour les athlètes d’avoir des fans engagés et actifs.

Il est désormais vrai que chaque message partagé par un sportif connu sur les réseaux sociaux attire davantage l’attention qu’un article paru dans un quotidien national. De ce fait, les sportifs peuvent aussi bien réussir à gagner en visibilité en ligne qu’à faire des « bad buzz ».

De nombreux outils sont également à leur disposition afin de contourner les médias traditionnels. Des applications et des fonctionnalités telles que Periscope ou Facebook Live permettent à quiconque de prendre la parole immédiatement en ligne. Ainsi, notre cher défenseur du FC Barcelone répond à ses fans en organisant de temps en temps des sessions de questions/réponses, seul ou accompagné de certains de ses coéquipiers.

L’information : vraie vocation des réseaux sociaux ?

Mais Gerard Piqué voudrait carrément se passer de la presse, qu’elle soit écrite ou en ligne. Mais est-ce que les réseaux sociaux des joueurs de football sont le meilleur endroit pour délivrer des informations ?

Si on analyse le contenu partagé par les sportifs en ligne, on constate rapidement que les messages partagés ont peu de valeur informative. Il s’agit soit de contenu divertissant, soit de publications promouvant un sponsor ou un engagement caritatif. Quand un joueur de football donne une information en ligne, c’est souvent pour se défendre face à un fait divulgué dans les médias. Le dernier exemple en date est celui de l’ivoirien Yaya Touré qui nie avoir consommé volontairement de l’alcool avant de prendre le volant et de se faire arrêter par la police.

Mais même si les joueurs donnent de leur personne pour effectuer des sessions « en Live » avec leurs fans, est-ce qu’ils peuvent vraiment remplacer le travail des journalistes ? Les fans des sportifs, bien qu’ils soient connaisseurs en matière de sport, n’ont malgré tout pas l’expérience et les connaissances des journalistes. Ces derniers sont les plus compétents pour poser des questions pertinentes sur l’aspect sportif.

De plus, tous les joueurs de football ne sont pas Gerard Piqué. Ils ne sont pas tous capables de prendre la parole en direct devant des milliers de personnes. Cela nécessite un minimum de qualité oratoire, mais également une certaine confiance en soi.

Si certains sont très à l’aise devant une caméra, ce n’est pas le cas de tous. Des jeunes sportifs ou des sportifs introvertis et réservés seront plus à l’aise en se confiant à un journaliste plutôt que devant des milliers de personnes en ligne.

En réalité, une forte complémentarité

Ces éléments nous conduisent à penser que médias traditionnels et réseaux sociaux des sportifs vont continuer à cohabiter ensemble. Ces deux moyens de communication sont aujourd’hui indispensables pour répondre aux besoins des joueurs et aux attentes du public.

Il convient de rappeler à Gerard Piqué qu’une minorité de joueurs de football bénéficie d’une visibilité en ligne telle que la sienne. Il est vrai que nombre de ses coéquipiers du FC Barcelone ou de son équipe nationale rassemblent plus de fans qu’un quotidien national comme El Pais. Mais sur l’ensemble des joueurs de football, combien d’entre eux arrivent à rassembler plus de 5 millions d’abonnés sur le même réseau social ? 20 ? 50 ? 100 ? On en voit certainement pas plus.

Les médias traditionnels sont donc toujours indispensables pour tous les sportifs professionnels. Même les plus grandes stars du sport continuent de donner des interviews à des professionnels du métier. Gerard Piqué le premier. De cette façon, ils peuvent travailler leur image et s’adresser aux personnes qui ne les suivent pas en ligne.

La complémentarité entre médias traditionnels et réseaux sociaux est certainement plus forte que jamais. Le digital est tout simplement une nouvelle carte à jouer pour les sportifs. En tout cas, se braquer en boycottant la presse ne ferait que les desservir. 

Crédit photo, Marc Puig i Perez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez tous nos services pour les sportifs professionnels !Cliquez ici !
+