Coupe du Monde réseaux sociaux équipe de France

L’effet Coupe du Monde sur les réseaux sociaux des Bleus

Le parcours glorieux des Bleus en Coupe du Monde leur offre un regain de visibilité. A l’instar de leurs aînés de 1998, les joueurs de l’équipe de France de Football vont être convoités par de nombreux clubs et par les plus grandes marques. 

La Coupe du Monde des réseaux sociaux

L’édition 2014 de la compétition reine du football avait déjà battu des records. S’il est difficile de comparer les données liées aux interactions en ligne 4 ans après, les principaux réseaux sociaux ont toutefois annoncé des chiffres vertigineux.

Sur son blog, Twitter a ainsi affirmé que les tweets liés à la Coupe du Monde 2018 ont généré 115 milliards d’impressions. Sans surprise, c’est la finale entre la France et la Croatie qui a générée le plus de réactions. En revanche, le Brésil est le pays commentant le plus la compétition – malgré leur élimination en quarts de finale.

Les chiffres sont également éloquents du côté de Facebook et Instagram – affirmant que le Football est le sport le plus suivi sur les 2 plate-formes. Il y a ainsi eu 11 millions de stories partagées sur Instagram, alors que cette fonctionnalité n’existait pas il y a 4 ans. Facebook estime que 270 millions d’utilisateurs d’Instagram ont généré 3 milliards d’interactions liées à la Coupe du Monde.Coupe du Monde Twitter

L’équipe de France championne également en ligne

Les comptes sociaux officiels de la fédération française de football ont profité à la fois de la visibilité conséquente de la compétition et des performances des joueurs sur le terrain. Les succès consécutifs de l’équipe ainsi que la victoire finale ont permis à la France de dominer les débats en ligne.

Ainsi – selon Sprinklr – les réseaux sociaux de l’équipe de France ont généré 46 millions d’engagements, soit le total le plus élevé parmi les sélections engagées. Sur le Web, la France est aussi leader avec 5,81 millions de mentions concernant son équipe.

Les équipes de communication de la FFF ont su profiter de la visibilité offerte par cet événement puisque les comptes officiels ont vu leur nombre d’abonnés augmenter de 11,9% en seulement un mois. L’ensemble de ces retombées marketing profite aux joueurs de l’effectif puisqu’ils sont régulièrement mis en avant par la fédération sur les réseaux sociaux.

Engagement réseaux sociaux coupe du monde

Des performances remarquées

Aller loin dans une compétition sportive débouche logiquement sur un regain de visibilité pour les sportifs. Si l’on retrouve parmi les joueurs les plus cités sur Twitter lors de la compétition les super-stars habituelles – Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Neymar Junior – on y trouve également Kylian Mbappé.

Si le joueur de 19 ans figure dans ce classement, il le doit à ses performances remarquables sur le terrain. Son but en finale face à la Croatie a été le moment le plus commenté du tournoi sur Twitter par les fans de football.

Après chaque match, les publications partagées par les joueurs de l’équipe de France ont généré un nombre conséquent d’interactions. Les messages publiés après la demi-finale et la finale par Paul Pogba, Lucas Hernandez ou encore Antoine Griezmann ont été les plus engageants de leurs comptes Twitter respectifs.


Les nouveaux sous le feu des projecteurs

La jeunesse de l’équipe de France a été mise en avant tout le long de la compétition par de nombreux observateurs. Parmi toutes les équipes engagées, seul l’effectif du Nigeria a une moyenne d’âge inférieure à celle de l’effectif français. En conséquence, plusieurs joueurs se sont révélés sur le terrain.

Benjamin Pavard en est l’exemple parfait. Alors qu’il profitait de l’Euro 2016 depuis une fan zone de Lille, l’actuel joueur de Stuttgart a été propulsé sur le devant de la scène avec « sa frappe de bâtard » en huitièmes de finale face à l’Argentine. Il est le joueur qui compte la plus forte augmentation de fans sur Instagram en valeur relative : +2500 % en un mois !

Kylian Mbappé bénéficiait déjà d’une forte notoriété avant la Coupe du Monde. Sa saison remarquable avec l’AS Monaco suivi de son prêt au Paris Saint-Germain lui ont permis d’être le joueur français le plus recherché sur Google, alors qu’il n’a seulement 19 ans. Mais la Coupe du Monde lui a offert un statut encore plus grand. Lors de la compétition, il a gagné 6 millions d’abonnés sur Instagram, soit le plus forte progression de l’effectif français.


Des leaders charismatiques

Si de nouvelle personnalités ont émergé suite à la compétition en Russie, c’est grâce notamment aux stars actuelles de l’équipe. Joueurs français les plus suivis sur les réseaux sociaux, Paul Pogba et Antoine Griezmann ont parfaitement rempli leur rôle d’ambassadeur.

Les autres joueurs de l’effectif profitent naturellement de la visibilité de ces leaders charismatiques. Les diverses photos ou vidéos de groupe partagées tout au long de la compétition permettent à chaque joueur d’être mis en avant sur les comptes sociaux des autres.

Cet effet de groupe se voit particulièrement avec la visibilité qu’ont eu les remplaçants lors du parcours en Coupe du Monde. Adil Rami – qui n’est pas entré sur le terrain – et Benjamin Mendy – qui a joué seulement 40 minutes contre le Danemark – ont tout de même réussi à crever l’écran. L’un dans les médias, l’autre sur les réseaux sociaux, ces deux joueurs – issus de deux générations différentes – ont su faire parler d’eux malgré leur temps de jeu limité.

A post shared by Adil Rami (@adilrami) on


Une étoile qui attire les marques

Après le succès de 1998, les joueurs de football étaient entrés dans le cœur des français. Conscientes de leur potentiel marketing, les marques avaient sollicité nombre d’entre eux pour de multiples opérations publicitaires. Zinédine Zidane et consorts avaient ainsi ouvert la voie aux générations futures.

En ayant décroché la deuxième étoile du maillot français, les joueurs actuels vont pouvoir attirer de nouveaux sponsors. Si des joueurs cadres tels que Paul Pogba ou Raphael Varane vont pouvoir étendre leurs partenariats actuels, d’autres vont avoir l’occasion de signer des contrats avec de nouvelles marques.

Si les joueurs titulaires auront certainement le plus d’opportunités en termes de sponsoring, les marques auront un regard nouveau sur tous les joueurs champions du monde. Le simple fait d’avoir cette nouvelle ligne à son palmarès est un atout pour se différencier des autres sportifs et pour nouer de nouveaux contrats.

A post shared by N’Golo Kanté (@nglkante) on


Des comptes sociaux désormais attractifs

L’engagement généré ainsi que les nouveaux fans acquis durant toute la compétition ont permis aux Bleus de solidifier leur présence en ligne. Les joueurs champions du monde sont aux yeux des marques des influenceurs de qualité puisqu’ils garantissent une forte visibilité pour leurs partenaires.

Les joueurs actuels de l’équipe de France sont particulièrement à l’aise dans l’utilisation des réseaux sociaux. La plupart d’entre eux réussissent à proposer du contenu original et engageant de façon quotidienne sans faire appel à un Community Manager. Cela leur permet d’être authentique en ligne et de se rapprocher de leurs fans.

Dans l’effectif français, on trouve des profils différents convenant aux besoins variés des marques: Benjamin Mendy mise sur une approche décalée, Presnel Kimpembe se focalise sur les stories Instagram alors que Raphael Varane propose une communication beaucoup plus traditionnelle.


Un fort capital sympathie

De nombreux observateurs se réjouissent de la bonne humeur émanant du groupe de footballeurs français. A travers les publications partagées sur les réseaux sociaux de l’équipe de France ou le documentaire proposée par TF1 retraçant le parcours des Bleus depuis l’intérieur, on ne peut que constater que ce groupe a bien vécu ensemble et qu’un vrai optimisme se dégage.

Cette bonne image permet de tourner définitivement la page de la Coupe du Monde 2010. La compétition en Afrique du Sud avait terni l’image des footballeurs français pendant de nombreuses années. Cela avait conduit les sponsors à beaucoup de prudence dans leurs partenariats avec les différents joueurs.

Désormais, les champions du monde actuel bénéficient d’un fort capital sympathie. Les marques peuvent à présent mener des opérations digitales sans risque avec ces influenceurs de renom. Avec une belle présence en ligne et une bonne image actuelle, les Bleus sont des bons choix pour les sponsors dans l’optique de réaliser du contenu original en ligne et de développer leur visibilité.


P.-S. Les différents types d’influenceurs sur les réseaux sociaux + Pourquoi sponsoriser un sportif sur les réseaux sociaux

Photo de Fauzan Saari via Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *