Blaise Matuidi Bannière Facebook PSG

Quelles photos de profil et bannières choisir pour ses réseaux sociaux ?

Lors de la création d’un compte sur les réseaux sociaux, il est nécessaire d’ajouter une photo de profil, ainsi qu’une image de couverture pour Facebook et Twitter. Si cette étape paraît simple, les sportifs peuvent pourtant avoir du mal à choisir les images les mieux adaptées pour agrémenter leur profil. Voici quelques éléments à prendre en compte pour choisir des photos de profil et des bannières qui auront un impact sur les abonnés.

Photo de profil

Cette image carrée est importante car elle sera vue par tous les fans du sportif dès qu’il partage un message. Il sera donc essentiel de le reconnaître facilement. Pour cela, il est recommandé d’ajouter comme image de profil une photo de son visage.

Cela est d’autant plus important car les réseaux sociaux sont aujourd’hui majoritairement consommés sur mobile. Par conséquent, lorsqu’une personne consulte son flux Twitter ou Instagram, les photos des utilisateurs apparaissent dans une taille relativement petite.

Sur cette photo de profil, il n’y a pas de règle particulière à respecter. Si le sourire apporte toujours plus de charisme, il n’est cependant pas obligatoire. Ici il est primordial que le sportif soit naturel et qu’il transmette sa personnalité.

Zlatan Ibrahimovic facebook

Même s’il ne sourit pas, on retrouve bien la personnalité de Zlatan sur Facebook

La tendance du moment : l’emoji façon Paul Pogba

Une bonne façon de se démarquer des autres et de mettre en avant son identité est de remplacer la photo traditionnelle de profil par un emoji. Ces dessins ont un prix, mais peuvent être réalisés par un sponsor du joueur.

Paul Pogba Twitter Manchester United

Ce qu’il faut éviter : un simple logo

Certains sportifs ont choisi de se créer un logo pour développer leur image de marque. Si cela peut leur servir à des fins marketing, il n’est pas recommandé de l’utiliser sur de photo profil sur ses réseaux sociaux. En effet, cela ne donne pas une image vivante et authentique du sportif.

Photo de profil Facebook Juan Mara

La bonne idée à suivre : changer sa photo de profil régulièrement

Toujours dans l’optique d’amener plus de vie dans sa communication en ligne, changer sa photo de profil de façon régulière est un bon moyen de rester en contact avec ses fans. Quand un sportif remporte un titre majeur par exemple, il est pertinent de changer sa photo de profil en mettant en avant son trophée ou sa médaille, comme le fait Raphaël Varane.

Raphael Varane Facebook Real Madrid

Bannières : plusieurs options pour les sportifs

Comme pour les photos de profil, les sportifs doivent choisir un élément à afficher en tant que photo de couverture. Cette bannière présente sur Facebook et Twitter a un format rectangulaire et est beaucoup plus imposante que la photo de profil (820x312pixels pour Facebook et 1500×500 pixels pour Twitter).

Le choix de la bannière professionnelle

De nombreux sportifs optent pour ce type de bannière qui attire l’oeil des internautes et qui fait très professionnel. L’idée ici est de mettre en avant l’image du sportif en reprenant un code couleur relatif à son club ou son pays. L’ajout d’effets visuels donne du mouvement à la bannière et apporte du dynamisme à sa page.

La photo de couverture peut être rentabilisée en la consacrant à un sponsor en particulier. Ce dernier réalisera un visuel propre et attractif qui mettra en valeur le sportif.

Les + :

  • Attire l’attention
  • Donne une impression de professionnalisme
  • Attractif pour les sponsors

Les – :

  • Payant car nécessite le travail d’un professionnel
  • Le nom d’un sponsor risque d’apparaître en cas de collaboration
  • Perte en authenticité
  • Utiliser les effets visuels avec modération

Bannière Facebook Lionel Messi Adidas

Des visuels de plus en plus épurés

Sur les réseaux sociaux, il faut faire attention à ne pas partager des visuels trop chargés. Les différents acteurs du sport l’ont compris en effectuant des designs de plus en plus épurés.

Le dernier exemple en date est celui de la Juventus de Turin qui a radicalement changé son logo. Si ce choix a “choqué” de nombreux fans, il s’inscrit dans une volonté de moderniser l’image du club.

Les sportifs peuvent s’inscrire dans cette lignée en proposant des bannières épurées et simples. Cela est un bon moyen de mettre en avant ses autres réseaux sociaux.

Les + :

  • Tendance du moment
  • Design clair et épuré
  • Moins coûteux qu’une bannière chargée en effets visuels

Les – :

  • Toujours payant
  • Moyennement authentique
  • Difficile d’y retrouver l’identité d’un sportif

Bannières FAcebook Samuel Umtiti

Une photo suffit largement

Cette solution peut paraître simpliste, mais son effet est pourtant garanti. Il est important d’ajouter en guise de photo de couverture une image évoquant un moment particulier dans la carrière d’un sportif : un trophée, un but, un transfert, une compétition…

Les possibilités sont donc multiples. Il faut bien évidemment ajouter une photo de très bonne qualité, réalisée par un photographe professionnel. De plus, il est idéal d’ajouter une photo au format rectangulaire.

Les + :

  • Simple à réaliser
  • Souvent gratuit
  • Effet garanti
  • Très évocateur pour les abonnés

Les – :

  • Ne donne pas d’information aux fans
  • Doit s’accorder dans la mesure du possible avec la photo de profil et le reste de la page

Anthony Martial Facebook Manchester United Bannières

L’exemple à suivre : Novak Djokovic.

Le joueur de tennis serbe prend le temps de changer sa bannière en fonction de son actualité sportive. Lors de sa participation à un Grand Chelem, lors d’une victoire lors d’un tournoi majeur, ou tout simplement à l’occasion du nouvel an, il met à jour sa photo de couverture. Avec parfois une simple image, il parvient à créer de l’engagement et à tenir informé ses fans de façon originale.

Bannière Facebook Novak Djokovic Melbourne

A qui s’adresser pour la réalisation d’une bannière ?

Sponsors, club et fédération

Ces différents partenaires sportifs possèdent des banques d’images importantes et ont souvent des designers en interne. Il est donc possible d’avoir grâce à eux une bannière de qualité et gratuite.

Designer professionnel

Cette solution permet d’avoir un visuel de qualité de façon indépendante. Très bien pour exprimer son identité ainsi que sa personnalité, cela a cependant un coût : 200€ au minimum. Il est rapide de trouver en ligne un designer expérimenté sur différentes plates-formes en ligne comme Hopwork.

Le faire soi-même

Des outils en ligne existent pour créer des visuels de qualité à destination des réseaux sociaux. Sur le site Canva par exemple, il y est facile de réaliser une belle bannière grâce à des modèles aux dimensions adaptées pour chaque réseau social.

Et pour les photos ?

Pour avoir des images de qualité, il est bien évidemment possible de demander à ses différents partenaires sportifs. Sur les réseaux sociaux, il y a aussi de nombreux photographes sportifs actifs. Pour le tennis par exemple, Antoine Couvercelle partage régulièrement ses plus beaux clichés sur Instagram. Il suffit de leur demander l’autorisation d’utiliser les images et de les mentionner au moment du partage en ligne.

7:25pm players enter the court for THE final… #rogerfederer #rafaelnadal #vamosrafa #callroom #gettingready #jump #nikonD5

Une publication partagée par Antoine Couvercelle (@antoinecouvercelle) le

Crédit image à la une, Facebook de Blaise Matuidi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez tous nos services pour les sportifs professionnels !Cliquez ici !
+